You are currently viewing LA FAMILLE ZODIAQUE

LA FAMILLE ZODIAQUE

– Soleil chéri, éclaire-moi un peu s’il-te-plaît, je ne vois pas le prix de ce joli fauteuil de jardin qui serait parfait pour mettre autour de la piscine. Qu’en penses-tu ?

– Oui ma Lune, attends, j’arrive. Le Soleil passe devant son fils Mars qui joue avec une boîte d’allumettes : « Mars, pose ces allumettes s’il-te-plaît tu vas foutre le feu au magasin ! Et Uranus, tiens-toi tranquille. Arrête de jouer avec ce caddie ! » Le Soleil se tourne vers sa femme : « Tu as raison, ma Lune, ce fauteuil est parfait, tu as l’art de dénicher toujours l’objet idéal pour nous ».

– Oh ! Mais Pluton, qu’est-ce que tu fais ? s’écrit la Lune.

– Je défais les nœuds de la corde. Il faut dénouer cette corde et libérer tous les fantômes prisonniers là-dedans…

– Mais non, arrête ! C’est la corde de sécurité qui délimite l’espace autour de la piscine d’exposition, si tu les défais, tu détruis tout ! dit la Lune, c’est très dangereux ce que tu fais Pluton, arrête tout de suite !

Au même moment, Mars déboule avec une bouée autour du cou et, bousculant tout le monde, il court rejoindre son frère Uranus qui s’amuse à mimer un pilote de Formule 1 avec un caddie à moitié défoncé.

– Vénus ! appelle la Lune, où vas-tu ?

– Au rayon esthétique Ma, je vais chercher du maquillage.

– D’accord, mais ne t’éloigne pas trop. Non mais je rêve ! s’écrie la Lune, regarde Sol chéri, Jupiter est en train de manger tous les nounours en chocolat ! Il a ouvert tous les paquets ! Jupi ! Arrête, viens ici tout de suite ! Ah, celui-là ne sait pas se retenir, il n’a vraiment aucune limite, c’est infernal !

– Jupiter, tu exagères ! lui dit son père avec calme, laisse tomber tout ça et vient avec nous. Puis il se tourne vers sa femme pour l’interroger : Lune chérie, où est Saturne ? Je lui avais demandé de surveiller Jupiter, mais si lui aussi commence à désobéir, c’est la fin de tout…

Saturne, sage et silencieux, lit tranquillement dans le rayon librairie, à l’écart du bruit et du mouvement que fait sa chère famille. Il marmonne : Si Jupiter ne veut pas être raisonnable et m’écouter quand je lui dis quelque chose, ce n’est pas de ma faute et tant pis pour Jupi s’il se fait disputer après.

Vénus rejoint Neptune au rayon poissonnerie. Son frère, l’avant-bras plongé jusqu’au coude dans l’aquarium de décoration, taquine les homards en tirant sur leurs antennes… Vénus aime beaucoup Neptune et prend plaisir à le regarder agiter l’eau en profondeur. Mais tout à coup, elle sursaute et pousse un cri strident en se retournant brusquement. « Arrête de me faire peur Uranus, tu veux toujours surprendre tout le monde, mais j’en ai marre de tes surprises débiles ! Va plutôt chercher Mercure, il est encore en train de jouer au journaliste avec les caissières. Qu’est-ce qu’il peut être saoulant celui-là quand il s’y met. »

– Pas la peine, répond Uranus se mettant au garde-à-vous, notre Colonel Saturne est déjà en place pour lui faire la morale !

– Oh là là ! Se lamente la Lune, les enfants ont mis le fouillis partout ! Qu’est-ce qu’on va faire Sol chéri ? Regarde, les agents de sécurité arrivent.

– Ne t’inquiète pas ma Lune, nous allons nous éclipser en douce. Allez, passe devant moi, j’éteins tout. Les enfants ! hurle le Soleil qui commence à s’échauffer dangereusement devant les dégâts causés par sa famille, tous en rang derrière moi, et en silence ! Je fais tomber la nuit et on s’en va.

Toutes les planètes s’alignent parfaitement derrière leur père et le Soleil a à peine fini sa phrase que la nuit noire enveloppe les rayons permettant à la famille Zodiaque de disparaître « incognito »…

Laisser un commentaire